Homélie du 15e dimanche du Temps ordinaire – 11 et 12 juillet 2020

Homélie du 15e dimanche du Temps ordinaire – 11 et 12 juillet 2020

«D’autres grains sont tombés sur la bonne terre, et ils donnent du cent, du soixante ou du trente pour un».

Jésus fait cette déclaration optimiste au moment même où les semailles vont très mal. Il s’est heurté aux cœurs de pierre des scribes et des pharisiens. Il a vu des enthousiastes crier «Seigneur, Seigneur», mais sans changer de vie. Même Jean-Baptiste commençait à douter: «c’est bien toi celui qui doit venir?» il s’est heurté à l’indifférence des bourgades où il s’était le plus dépensé: «Malheureuse Chorazin, malheureuse Bethsaïda!».

Malgré tout cela le semeur de la Parole garde espoir: il y aura toujours du bon rendement dans les sillons de Dieu.

Première leçon de cet évangile du courage: ne pas multiplier les constats de faillite sans garder l’espoir que si nous travaillons avec Dieu (le «si» est important) on récoltera quelque part du cent, du soixante ou du trente pour un. «Tout va mal» n’est pas évangélique.

«Tout va bien» non plus! La lucidité est une ferme compagne pour le courage. Avant un grand élan, se dire qu’il y aura surement des durs, des inattentifs et des inconstants. Et pendant les semailles se rappeler le réalisme de Jésus: les terres ne sont ni toutes bonnes, ni toutes mauvaises.

Ce qui nous renvoie à la deuxième leçon de cette parabole : et nous, quelle terre sommes-nous? Pierreuse?

Oui quand nous recevons la Parole sans assez d’intériorité. Méfions-nous des réunionites qui épuisent l’attention. Mal enracinée, la Parole ne résistera pas aux soleils ou aux détresses.

Terre soucieuse? Oui, quand on dit: «Dieu, tu es mon Père!» en se rongeant les sangs à propos d’argent, de santé, d’un mauvais voisinage… Jésus parle de soucis païens «Oui ou non, avez-vous un Père dans les cieux?» C’est ce jeu entre nos responsabilités et la certitude d’être aimés par un Père qui fait que notre terre reste bonne.

Père Thierry Fouet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code