Une foi adulte à 40 ans?

Y a-t-il un stade de sa vie de croyant(e) où l’on peut se dire adulte dans la foi, comme l’on dirait d’un actif qu’il est professionnel de son métier parce qu’expérimenté? A fréquenter la variété quasi infinie d’une paroisse populeuse et active, le curé que je suis en douterait parfois devant les questions posées : "A quelle heure est la messe de minuit (sic) ?", ou "Pourquoi y a pas de messe ce matin (Vendredi saint), les prêtres ne sont jamais dispo quand il le faut !" … et j’en passe des vertes et des pas mûres.

Mûr, justement, ne devient-on jamais adulte dans le domaine de la foi ? E. Erikson, psychologue du comportement (1902-1994), a établi huit stades de la croissance humaine, de la naissance à la mort. Et ce n’est, selon lui, qu’au sixième stade que l’on parvient à une certaine maturité, notamment de sa foi ! Intéressant. Quel est-il ? Celui qui, après les étapes d’apprentissage de l’espoir, de la volonté, de la conviction, de la compétence et de la fidélité, se caractérise comme étant… celle de l’amour, où se résout la question de l’intimité à vivre seul(e) ou en duo. Cette sixième étape commence vers 18 ans. Auparavant, le "maturant" a répondu aux questions : qui suis-je et où vais-je ? (12-18 ans), suis-je capable ou pas ? (6-11 ans), suis-je bon ou mauvais ? (3-6 ans), suis-je compétent seul ou dépendant des autres ? (18 mois-3 ans) et, le premier stade (0-18 mois) : puis-je faire confiance à la vie ou pas ? Tout un programme…

Donc, on ne serait adulte dans sa foi que vers la quarantaine, et surtout après avoir répondu personnellement aux questions susmentionnées ! Ce n’est donc pas en fonction d’une tranche d’âge, mais en mesure de ses réponses que sa croissance est avancée… ou pas. Et ce, indépendamment de son âge effectif !

Grâce à Erikson, on peut dès lors se demander si la première des communions ou la confirmation pourraient être proposées, préparées et vécues en fonction de son stade de croissance plutôt que d’un scolaire enchaînement détaché de sa maturation…

Par Thierry Schelling
L'Essentiel, Magazine paroissial, Mai 2017
Publication : Saint-Augustin
Photo : Jean-Claude Gadmer

Abonnez-vous aux News