Le repos

Le repos n’est pas un but en soi, si ce n’est le repos en Dieu. Toutefois se refuser une juste détente n’est pas juste, selon S. Thomas d’Aquin : "Il est contraire à la raison d’être un poids pour les autres, lorsque par exemple on n’offre rien de plaisant, et qu’on empêche aussi les autres de se réjouir. C’est pourquoi Sénèque dit : ‘Conduis-toi sagement de façon que personne ne te tienne pour désagréable, ni ne te méprise comme vulgaire.’ Or ceux qui refusent le jeu ‘ne disent jamais de drôleries et rebutent ceux qui en disent’, parce qu’ils n’acceptent pas les jeux modérés des autres. C’est pourquoi ceux-là sont vicieux, et on les appelle ‘pénibles et mal élevés’, avec Aristote" (Somme de théologie, IIa IIae, q.168, a.4).

Bref, au moins en pensant aux autres, détendons-nous un peu cet été…

Par Mgr Charles Morerod, Evêque diocésain de Lausanne - Genève - Fribourg
Feuille diocésaine du mois de juillet
Site du diocèse LGF

Abonnez-vous aux News