Il n'y a pas d'âge pour faire fructifier ses talents

En syntonie avec le thème central de ce numéro de L’Essentiel, je suis allée à la rencontre de bénévoles "retraités" engagés dans notre Unité pastorale Champel/Eaux-Vives.

A Saint Joseph, il y a tout spécialement le groupe de l’accueil composé de personnes qui offrent de leur temps, leur sourire et une écoute. Elles accueillent et informent les fidèles comme les personnes de passage qui viennent se recueillir dans notre église au cœur de l’animation des Eaux-Vives. Cette présence est un plus pour une paroisse, elle aide aussi à créer des liens de bienveillance au sein de la communauté. Le groupe accueil est toujours en quête de nouvelles disponibilités, n’hésitez pas à le rejoindre.

A Sainte-Thérèse, se retrouve, environ une fois par mois, le Mouvement des retraités chrétiens (MCR) qui fête, cette année à Genève, ses 55 ans. Les participants sont invités à partager leurs expériences, à approfondir la Parole de Dieu et à prier ensemble, accompagnés par le curé de la paroisse. Chaque année, un livret indique un thème comme fil conducteur des réflexions et des échanges. Certains paroissiens souhaitent aller plus loin dans leur témoignage et offrent de leur temps en paroisse, en aumônerie auprès d’EMS, ou encore en visitant les personnes seules sur le territoire de la paroisse.

Par Anne-Marie Colandrea


Oreille indiscrète du côté des Aînés du MCR…

Le Mouvement des Chrétiens retraités (MCR) se réunit cette année autour du thème "Vivre". Il nous paraît intéressant de faire partager leurs regards bienveillants et optimistes sur la Vie ; leurs réflexions glanées çà et là durant une séance nous permettent de mieux réaliser pourquoi le mot "Aîné-e" est souvent associé à celui de "Sagesse". Nous vous laissons découvrir, pêle-mêle, ce que le sujet "le temps du grand âge" a inspiré à nos participants :

  • "si on pense à sa fin de vie, cela permet de mieux vivre le temps présent" ;
  • "ce n’est pas parce qu’on arrive au grand âge qu’on n’a plus rien à réaliser même si on court moins vite et que les articulations se rappellent à notre bon souvenir" ;
  • "à ce moment de vie, on ne triche plus" ;
  • "même si on devient dépendant, la prière offerte et partagée garde tout son sens, elle prend d’ailleurs une place toute particulière dans cette période de vie" ;
  • "l’acceptation de ce corps qui vieillit est bénéfique, elle encourage à parler de sa fin de vie, exprimer ses souhaits, envisager son testament de vie et bien réfléchir sur les valeurs qu’on désire léguer à nos petits ou arrière-petits-enfants" ;
  • "Ecrire ses dernières volontés rend sereine la personne concernée et évite de poser par la suite des problèmes aux enfants" ;
  • "il est nécessaire d’aider ceux qui ont également atteint le grand âge et qui parce que non-croyants n’ont plus d’espérance".

Grâce aux réflexions profondes de chacun et chacune, cette séance fut une belle leçon de vie et presqu’une bouffée de jeunesse !

Par Isabelle Valticos
Le Lien des Paroisses, Magazine des Unités pastorales La Seymaz et Champel/Eaux-Vives.

Abonnez-vous aux News