Faire un miracle au nom de Jésus ?

Faire le bien, c’est bien ! Mais qu’entend dire Jésus quand il parle de "faire un miracle en mon nom" (Marc 9,39) ?

Il laisse entendre que c’est lui qui agit, non pas à notre place, mais avec nous. S’agit-il alors de réalités extraordinaires? Jésus, "partout où il passait, il faisait le bien" (Actes 10,38), de manière simple et ordinaire.

Les miracles (le mot grec indique un "dynamisme") ont ceci d’extraordinaires qu’ils s’inscrivent dans notre manière de faire le bien. C’est pour cela que nous n’avons pas d’exclusivité et que nous nous réjouissons de tout ce qui se fait de bien dans notre monde. Il y a là des signes d’une présence de celui qui "fait toute chose bonne en son temps" (Ecclésiaste 3,11).

Par l'Abbé Marc Passera
La feuille dominicale du 29 et 30 septembre 2018.

Abonnez-vous aux News