En quête de la vraie vie ? Suis-Le

"Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu !" (Marc 10,24). C’est à ses disciples que Jésus adresse cette parole dure. Ils viennent d’être témoins d’une rencontre sans suite. Un homme venait de demander à Jésus : "Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ?" (Marc 10,17). C’était un homme qui faisait ce qu’il devait faire –du moins le pensait-il. Mais quand Jésus lui avait dit : "va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi." (Marc 10, 21), l’homme devint triste et s’en alla.

Mais les disciples, eux, ils ne possédaient pratiquement rien… Oui, mais le peu qu’ils possédaient, ils y étaient attachés. Et puis, depuis un certain temps, ils constataient que Jésus avait moins de succès. Peut-être se demandaient-ils si ce n’était pas risqué de suivre ce maître incompris et contesté.

J’ai le sentiment qu’ils avaient perdu quelque chose de l’enthousiasme de l’homme qui avait couru vers Jésus et s’était jeté à ses pieds. Pourtant Jésus, comme pour lui, ne cessait de poser sur eux son regard en les aimant (cf. Marc 10,21). Mais voyaient-ils encore son regard ?

Les disciples, eux aussi s’étaient mis à la suite de Jésus pour "hériter de la vie éternelle" (Marc 10,17). Alors Jésus leur parle clairement de la "vie éternelle". Elle ne dépend pas de ce que l’on possède, ni même de ce que l’on fait, elle ne peut être que "reçue".

Oser le suivre, c’est en faire l’expérience. Sainte Thérèse d’Avila en témoigne quand elle écrit: "Que rien ne te trouble / Que rien ne t'effraie / Tout passe / Dieu ne change pas / La patience / Obtient tout. / Celui qui a Dieu / Ne manque de rien. / Dieu seul suffit." (poésies, 9)

Ce n’est donc pas l’abondance des richesses qui empêche d’entrer dans le Royaume, mais le fait de faire dépendre la qualité de notre vie des biens que nous possédons. Jésus le dit clairement : "vous ne pouvez servir Dieu et l’argent" (Matthieu 6,24)  Ne faire confiance qu’à ce que nous possédons rend dépendant. Servir Dieu rend libre fait vivre, dès maintenant de la vie éternelle...


Par l'Abbé Marc Passera 
La feuille dominicale du 13 et 14 octobre 2018

Abonnez-vous aux News